Aller au contenu

Slovénie

L’Istrie

Slovénie

Slovénie - L'Istrie

L’Istrie (en istriote et italien Istria, en croate et en slovène Istra, anciennement Histria en latin) est une péninsule de l’Adriatique de forme triangulaire pointée vers le sud, attachée au continent par le nord-est. Sa superficie est de 2 820 km2.

Son littoral commence au nord-ouest avec le golfe de Trieste, suit une ligne rectiligne nord-ouest/sud-est longue de 242,5 km jusqu’au cap Kamenjak où il s’infléchit et suit une ligne sud-ouest/nord-est longue de 212,4 km jusqu’à la baie de Kvarner. Son territoire est principalement compris en Croatie.

L'Istrie

L’Istrie (en istriote et italien Istria, en croate et en slovène Istra, anciennement Histria en latin) est une péninsule de l’Adriatique de forme triangulaire pointée vers le sud, attachée au continent par le nord-est. Sa superficie est de 2 820 km2. Son littoral commence au nord-ouest avec le golfe de Trieste, suit une ligne rectiligne nord-ouest/sud-est longue de 242,5 km jusqu’au cap Kamenjak où il s’infléchit et suit une ligne sud-ouest/nord-est longue de 212,4 km jusqu’à la baie de Kvarner. Son territoire est principalement compris en Croatie.
D’après sa situation géographique, l’Istrie est une région intermédiaire entre le massif alpin de l’Europe centrale et les Alpes dinariques et constitue de ce fait, le lien le plus direct entre la plaine de Pannonie et les régions méditerranéennes. La limite continentale se prolonge du golfe de Trieste, au nord-ouest jusqu’à Preluka dans le golfe de Rijeka (Fiume en Italie), au sud-est. Il existe trois régions différentes :

  • Au nord, la partie montagneuse de la Cicarija avec le mont Učka (1 396 m), qui est reliée à la chaîne calcaire de la Dinara, qui elle-même se prolonge dans la direction du sud. Cette chaîne calcaire est une région isolée, déserte et pauvre en végétation, ce qui lui vaut le nom d’« Istrie blanche » à cause de la couleur claire des roches.
  • L’Istrie, à proprement parler, donc la partie principale de la péninsule istrienne, s’étend entre la limite montagneuse Cicarija-Ucka et le bord de l’Adriatique au Sud-Ouest.
  • Le littoral d’Opatija est situé à l’est de l’Učka, dans les environs du golfe de Rijeka. Bien protégée de l’influence rude du climat et de la Bora qui y souffle moins fort qu’autre part, cette région est propice au développement du tourisme balnéaire et est un des lieux les plus réputés de la côte Adriatique orientale.

La partie calcaire du littoral est un plateau, qui décline graduellement vers l’ouest. Elle est recouverte d’une couche de terre rougeâtre qui a donné le nom d’« Istrie rouge » à cette région. Cette terre rougeâtre est cultivée, surtout dans la région de Puljstina qui est la plus étendue ; mais, bien que l’on soit à l’extrême sud de l’Istrie, les hivers y sont assez rigoureux à cause de la Bora. Outre les cultures méditerranéennes traditionnelles on y cultive des céréales.
Sur les côtes les hivers y sont moins rigoureux et les étés très chauds. On y trouve des vignobles, des champs cultivés, des oliviers et de belles forêts de chênes, de hêtres, de châtaigniers et de marronniers sur les versants de l’Učka. (Source : Wikipédia)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SEBASTIENTASSOT.FR

Nous sommes ravis de vous accueillir sur ce site, où vous pourrez découvrir nos plus belles photos de voyage. Nous avons pris le parti de ne pas ajouter de descriptions ou de longs textes, car d’autres sites, plus spécialisés, s’en chargent à merveille. Nous, en revanche, préférons vous montrer les photos de tous les coups de cœur qui nous ont frappés lors de nos voyages – rues et ruelles typiques, points de vue époustouflants, musées fascinants, parfois même cafés et restaurants.

INSTAGRAM